Premier défouloir Argentin

Update 01/04/2015 :
A l’aeroport de Buenos Aires, mon sac a dos est tellement rempli que les gonzes pensent que je vais faire l’Aconcagua ! A l’epoque j’etais plus tanque pilier de bar que randonneur, mais bon.
Horst l’aspirateur a reserve dans la guest house Milhouse si je me souviens bien, le con !
A 26 ans c etait la premiere fois que je mettais les pieds en Amerique du Sud (j’avais fait le Mexique en 2007 …)(j aime bien cette expression « j’avais fait… », c’est genre tranquille exploration en deux deux !)

 

20/11/2008

Bon, alors moi je dis le bordel.

J ai passe la majorite de ma vie a taper sur un clavier azerty pour rien.
Traduction via qwerty . JQI PQSSE LQ ;QJORITE DE ;Q VIE Q TQPER SUR UN CQLVIER QWERTY POUR RIEN….

 

 

Bref, passons, j aurais du prendre un clavier qui sent le camembert dans mes bagages.

 

Alors cette journee a ete riche en evenement.
Dans un premier temps, bon gentleman, je change ma place dans l avion pour permettre a un couple, qui me remerciera en m achetant un toblerone a 1.50 euros, de passer les 13 heures de vols ensemble, alors que j etais top du top cale.
Moi, confiant, dans ma malchance, je me dis que je vais trouver un bolide assis a cote ….. et la, mister Autriche se cale avec ses 200 kg pour me tenir le crachoir sur 10000 kms ….. yiiiihaaaaaaaaa

Bref, une nouvelle fois.
Je vous passerais les details du non choisissage de plat car pas de choix en fait, mais surtout, la galere pour trouver un Bus a 23h pour ralier le centre ville a 35 km.
No soucy, je tombe sur Johanna, une australienne avec qui je passe la soiree, et par la meme occasion pour lui dire que son equipe de lopette jaune prendra une grosse branlee ce week end contre Chabal et consort.

Bref.

 

 

Je suis vivant a Buenos Aires, c est pas mal pour debut.

PS . Pas mauvaise la biere australienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *