Foz do Iguazu – Pantanal – Rio do Janeiro

Guillaume 27 – Rio ne repond plus.

 

 

Me voici, aujourd hui a Rio de Janeiro, la cite de Dieu, mais j y reviendrais plus tard.

Depuis Porto Alegre, je suis donc alle sur Foz do Iguazu, pour voir les magnifiques chutes d eau, mais du coup, j en ai profite pour passer, encore une fois (6 eme) la frontiere Argentine pour regulariser ma situation.
Interrogatoire du Brazil pour savoir comment j avais fais pour faire Uruguay Bresil sans VISA :), mais bon, ma bonne tete fonctionne toujours et encore apparemment.
Donc, visite des chutes depuis Puerto Iguazu en Argentine.
Comme je suis arrive a 6h du matin sur Foz, je decide de pas dormir sur place, bagage en stand by a la station de bus, bus pour Terminal de bus InterUrbain, bus pour Argentine, puis Terminal de Bus Argentin pour Bus via les chutes. (vive le bus) (surtout que le retour c est la meme)
Je demande vite fait bien fait des renseignements en Portuguais (Esto apprendendo a fallar en Portugues) pour aller sur Campo Grande, si possibilite de bus dans la meme journee, le soir, et yes, a 17h, je decolle pour une nouvelle nuit en bus, 17h ou 18h (quand on aime on ne compte pas non?).

Les chutes d eau d Iguazu se trouve dans un parc nationial, foret, extremement bien protege, et d une beaute remarquable (je vois des Tatoos, des Capy, et autres oiseaux multicolores … mais pas de serpents, dommage)
Je mettrais les photos en lignes quand j aurais le temps, bien evidemment.
Je vous laisse lire l histoire de la legende indigene aussi (a vous de trouver tiens).
Donc, depuis 6h du matin, pas le temps de prendre de repas, je me ballade, je repasse au Bresil ou ENFIN, je suis avec un VISA de 90 jours, mais il est deja 15h, alors direction le Rodoviaria (comprendre Terminal bus) pour Campo Grande a 17h.

 

Campo Grande pourquoi ? Le pantanal bien sur (Adibou Geographie 4-6 ans)
Le Pantanal, c est bienvenue chez les Caimans, Anacondas, Toucan et autres potes de ce genre.
C est un mix entre les everglades (marecages) et du bush (pas Georges, mais la foret).
Donc j arrive a Campo Grande, ou je book un tour (et oui, oblige …. pas pour s y rendre mais pour trouver les bebetes), et je me rends compte que le Bresil c est cher.
Depart le lendemain, ou je negocie 2 nuits gratuites dans l hotel de l agence pour la premiere (je suis HS apres 2 dans le bus) et la derniere (ou je serais HS apres 3 en Hammak).
Des lors, c est super excitant le pantanal, deja, rien que sur la route, on manque faire un barbecue de Caimans, et puis au loin, le chauffeur voit un Anaconda traversant la route.
Ni une ni deux, on descend, le type chope la bete par la queue, et tranquillement nous le montre.
Guide : Oh …. ce n est qu un petit, il ne fait que 2 metres
Tout un programme.
Pour ma part qui dit Anaconda, dit Jennifer Lopez, mais je ne trouverais pas la Porto Ricaine. Dommage.

Le Pantanal, c est Sigean en plus gros, vraiment plus gros, et les marches de quelques heures sous un cagnard de fou, auront raison de ma raison. Commes les choses sont bien faites, au camping y a un type qui vends des bieres (Cervejas), et meme pas super cher (2,5 R la 33cl de Brahma ou Antartica), ou de la Cachaza (60 degres) pour faire les fameux coktails Bresiliens.

Entre autres, (vous le verrez avec les photos), on peche des Piranhas (pour les bouffer … si si … pour de vrai), on se baigne entre Caimans et Piranhas (pas tous … mais j ai fais une tite video) et on dejeune avec un Toucan. Y a aussi les singes hurleurs qui te reveillent le matin, moins drole ca.

 

Sinon, comme toujours, la partie decalee du programme, j aimerais vous parler d un metier different, d un metier d homme, le metier de GUIDE.
Avec Gabriel, le guide, on va pas etre copain super longtemps.
Non pas qu il ait pris une branlee au billard, qu il soit alle se coucher saoul apres l apero et , pour finir que Eva prefere parler Francais (ha je vous avais pas parler d Eva … pardon, c est une Tcheque de Tchequie, ou par la) que Bresilien avec Gabriel …. mais ca doit etre pour ca qu on est pas copain copain.

Voici donc le portrait de Gabriel, le gonze qui essait d impresionner la premiere minette qui passe par la (marre peut etre de se fader des caimans).
Gabriel, parle pas moins de 6 langues, donc 4 animales et 7 vegetales (mais pas les maths apparement).
Quand les scorpions piquent Gabriel, ce sont eux qui sont empoisonnes, le scorpions est une espece donc protege dans le Pantanal.
Gabriel peut rester 20 jours dans la jungle, pieds nus, tissant un hammack avec les poils de son cul pour dormir le soir.
Gabriel peut imiter jusqu a 120 especes d animaux, meme si le pantanal n en possede pas tant … c est juste de l argot animaux.
Gabriel prends des bains d Anacondas, ca le purifit.
Gabriel se ballade avec 2 couteaux longs comme mon bras, mais c est juste au cas ou il aurait plus d ongles.
Gabriel peut compter les etoiles dans le ciel, et leur donner un nom indigenes a chacunes d elles.
Gabriel voit une tarantule a 200 metres pres (sur un rayon de 3 km), et peu entendre le cri desespere d un caiman qui se fait eclater sur la route a 8 km.
Gabriel, c est mon idole a moi.

 

Apres Campo Grande, je pars sur Rio de Janeiro, fiesta, playa et maracana en perspective.
24 heures de bus plus tard (j ai jamais autant employe ce mot BUS), j arrive dans la cite merveilleuse, et reellement, c est super beau.
Pour ma part, je suis dans une auberge pres de Copacabana, le quartier qui craint pas trop trop (heu depend le soir), une adresse indiquee par Umi, Noelia et Anah d Argentine :).
Premiere journee, premiere plage, Copacabana, et premiere soiree sur Lappa.
Lappa, c est une grande rue, ou le vendredi soir, c est le bordel, tu bois dans la rue, bonne musique, chicas, et bla bla bla.
On y est aller avec quelques gonzes et filles de l hotel, dont une c est fait detrousser son sac apres 5 minutes, et un type qui s est fait taper son portefeuille par 4 gars.
Apres, moi, perso, j avais rien sur moi si ce n est des billets, donc pas une cible facile, et les bresiliens me disent que je passe pour un locaux (j ai pas un tee shirt Brasil , et pas blond aux yeux bleus), donc je suis pas embete.
Comme tout le temps, apres 15 minutes je me retrouve seul dans cette jungle, qui me fait bien plus trembler que le Pantanal, et je me mets a attendre, prendre quelques bieres pour voir les potes … mais rien de rien. Ha si, j en vois encore 2 ou 3 se faire depouiller … chaudement (lames).
Apres un tit tour dans un club, je prends le premier combi direction Copacabana, meme si j ai aucune idee d ou l hotel est situe.
Tant bien que mal, je rentre, tranquillement, vivant, mais cette soiree ne fera pas partie de ma saoulographie.

Demain, c est dimanche, et je gazouille au Maracana voir la seconde partie de la finale entre Flamengo et Botafogo.
Il parait qu ils jettent des bouteilles d urine la bas …. quelle ambiance de foliiiiiiiiiie.
Je connais un type qui va regulierement dans les Favelas, pour acheter quelques … aromates on va dire.
Meme si je suis pas fan de ca, si j ai l occasion j irais y faire un tour, bien que l idee de me ballader, genre tour pour voir la misere, ca me dit rien de rien. On verra bien.

Je reviendrais sur Rio apres prises de photos, ballades, playa et tous ca.
Apres Rio, c est Belo Horizonte ou Salvador de Bahia (A belo Horizonte je suis invite chez Daniel et Ana, pour faire le con, connaissances du Pantanal … donc si ils sont dispos, ptetre j irais faire un tour, meme si je suis pas fan du squattage.)

 

 

PS : Ha, aussi, apres le Pantanal, je sais dorenavant qu il est possible de dormir a 2 dans un Hammack.

PS2 : j ai mal au pied, le gauche, apres une partie de Beach Volley jouee contre Gabriel (ou j ai gagne niaaaa), mais je sais que tout le monde s en fout alors, je l ecris quand meme.

 

Salutations distinguees, tout ca tout ca.

PS3 : merci pour les messages d anniversaire, mais sans envoie d argent ca sert a rien les gars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *