Puerto Colombia – Coro

Une ballade Venezuelienne

 

Je decide de me rendre a Puerto Colombia, ce qui m evitera de passer par Caracas, ville sans interets qui d autant plus, est reputee dangereuse par les backpackers rencontres.

Puerto Colombia, c est un port-plage Caraibeen, soleil, palmiers, eaux turquoises …..
Dans le petit bus local (porto puesto je crois bien), la musique Raggaeton, avec des basses qui blastent cette musique de la jungle, une fille, qui s appelle Dayker, m offre un paquet de Chewing Gum.
(J aurais pense a l haleine si j avais ete a cote d elle, mais non, elle se leve du fond du bus)
Dans cette route sinueuse (c est peu dire), quelques personnes vomissent dans des poches plastiques. Ca balance pas mal.

De cette rencontre avec Dayker, nait une rencontre avec une cousine, deux neveux et sa mere. Et Tobby, Allemand (je sais pas ce qu ils ont avec les shorts CHAMPION USA d y a 10 ans).
En fait, elles ont compris le filon, le soutire ·gentiment· de l argent, pendant qu il s amuse avec le boudin qui lui sert de copine. L amour n a pas de noeils non ?

Dayker croyait donc me la faire a l envers, et bien qu elle fut charmente a souhait, elle est dotee d un charactere de merde. Tout simplement.

Exemple concret de rateau Toulousain :
– Dayker : tu etais ou … j attendais moi.
– Moi : j etais parti en ville grignoter un truc
– D : ….. et moi je meurs de faim, et tu m as rien rapportee.
– M : bah c est a cote, va acheter un empanada je vais prendre une douche moi.
– D : ha ouais …. et JE FAIS COMMENT SANS Argent
– M : je sais pas, combien il coutait le petit short moulant que tu t es achete ce matin …? 50 Bs ?
ca doit bien faire comme 20 empanadas non ?
– D : ………

Bref, si elle voulait connaitre le gringo Guillaume Dollars c est rate ……
Du coup le second jour, elles etaient plus distantes, j ai trouve ca d un bizarre moi.

 

Je reste comme 4 jours sur la plage, tranquillement, temps magnifique, eau crystalin.
Je me trouve en plein parc national Henry Pitter.

 

Je decide de partir pour le parc Morrocoy, direction Tucacas, encore en bus mini.
J y arrive, non sans avoir changer 3 fois, pour decouvrir un ville moche, comme la cousine a Dayker.
Ha oui, je me souviens d un truc marrant sur Dayker.
Son prenom c est le mix entre le debut de sa mere (Daytsi) et celui de son pere (Kerme).
Bien que j ai trouve ca marrant, je m imagine mixer le prenom de mes parents : je me prenommerais donc Alene (dire Haleine), un sacre prenom en somme.

Donc Tucacas, ca me plait pas, comme toujours, quand ca me plais pas, je pars.
Pourquoi rester apres tout ?
Surtout que c est exclusivement pour aller sur les iles, et c est cher une ile.

Direction Coro, le Parc de la Sierra San Luis (Camion de los Espanoles, Cataratas de Huecque), et Le parc Medanos de Coro.
Ca c etait jolie, malgres la temperature ambiante, qui fait que des 8h du matin, on avoisine les 45 degres C.

 

Le Venezuela, c est l occasion de voyager un peu seul, sans Backpackers, bizarre alors que le pays est magnifique.

 

La je suis a Merida. Montagne …. pour un peu de temps, ensuite, j irais donc vers la Colombie et dire adieu a l Amerique du Sud.

 

Bien a vous, prochaine etape donc Bogota.

 

PS : MAJ photos de Rio, Amazone, Coro et Puerto Colombia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *