Antigua – Isla Mujeres

Antigua (GUA) – Caye Caulker (BEL) – Tulum – Playa del Carmen – Cancun – Isla Mujeres (MEX)

Un an …. et quelques mois plus tard ….

 

Je suis parti un mardi (j’avais dis que je partais mardi, et personne ne m’ecoute), plus exactement le mardi 23 Fevrier 2010, sur les coups de 18h30, il faisait aux alentours de 20 degres, un leger vent frais venu du Volcan Agua qui culmine a 3776m au sud d’Antigua, qui date de l’holocène, dernière période du quaternaire ayant débuté il y a 12 000 ans, ………. non je deconne, facon les details on s en fout.

 

Allez, c’est reparti, comme en 40, de nouveau sur la route.

(Plus bas enregistrement France Inter)

 

 

 

Fini de faire le crêpier, le serveur de Pastis, et chanteur de chansons paillardes.
Fini d’écumer bars, Cielos, Rikys, Reilys, Esquina, Reds, et restaurants, Antorchas (meilleur de la ville, et je confirme que j’en ai rien a foutre si je suis pas objectif, c’est le meilleur point barre), Panza Verde, Santo Domingo (la je me la pète vu le prix des restos cites)
Fini de faire le con avec les copains, mais vous en faites pas, vous allez bientôt les connaitre.

 

 

Jusqu’au 17 Janvier 2010, j’ai trime sans relâche, bossant du matin au soir, et surtout le soir en fait, et pas des masses le matin. Quand je dis surtout le soir, c’est que la véritable vie, commencait aux alentours de 22h00 le soir, lorsque la crêperie ferme les portes, et qu’avec les copains, nous accomplissions sans relâche un grand travail de publicite pour notre chère crêperie (Campesina un jour, Campesina toujours).
L’équipe, pour la publicité je précise était composée de : Florian, Sam, Edouard, Philippe, Mickael, Sylvain, (les autres sont cites plus bas) . . . (bien sur vous trouverez tous ces acteurs dans le cabinoscope, mais une petite description de chacun s’impose) (je précise qu’il s’agit d’humour, et ceux qui comprennent pas, c’est le même tarif que d’habitude, on va se faire foutre)

Florian : directeur de l’alliance Française, accessoirement Penauiste (vous savez le 10 en bois au rugby) et Sebastieniste (chanteur international), mais surtout Briviste et copain du sud-ouest. Grand compositeur de chansons paillardes, ce professionnel du meetic « en live » Guatémaltèque (voir international) a réussi a redonner de l’allant, et des couleurs chatoyante, a une Alliance Française sur le déclin. Expression/phrase : Pourvu que ca dure.

Sam : gerant de la plus grande chaine de creperie au monde, pere de la tres belle Lya et epoux de la belle Isa, vient de Troyes en Frances (deja, la tu pars avec un handicap) est un fervant supporter des Jaunes (ca y’a pas de doutes) et bleus Auvergnats (et la tu conclus l’handicap avec l’equipe la plus reguliere en finale du TOP14. ). Specialiste du remede contre la goma, nomme Michela »sam », il est le guardien d’un accueil tout simplement parfait. Expression/phrase : A plus dans le bus.

Edouard : proprietaire de la plus grande creperie du monde, collegue Marseillais (d’ou plus grande du monde), et scientifique renomme (travaux sur la cause des pertes de memoire en soiree, co redacteur d un livre avec M. Costa Philippe), est l’homme qui importa le Pastis chez les autochtones Guatemalien. Grand federateur (par la taille) et car « Il y a de l’or en barre, du bronze et de l’argent (paroles qui peuvent changer selon ses travaux sur la perte de memoire ». Expression/Phrase : Qu’est ce qu’on a fait hier ?.

Philippe C. : dit l’albanil, est le parfait prototype de l’archeologue du 21eme siecle. Sur les traces de son idole, Indiana Jaune, il est specialiste des peintures rupestres (accessoirement traces sur somiers de lit d’origine inconnues) en terre Guatemalteque. Chercheur dans tout un tas de domaine (archeologie, peintures rupestres, femmes qui veulent), il est tout simplement le meilleur colocataire au monde, et un tres grand monsieur. Expression/phrase : encule de pute vierge.(eeeeeeeeesSssssssssssooooooo)

Mickael : dit Micaktchu, ou Mickapote, est un fervant amateur de chatte. Ne sachant pas grand chose, il appela d ailleurs la sienne « No se ». Grand cuisinier, et maitre dans l’art des Faritas, cet excellent ex-collegue de travail est devenu, depuis peu, professeur. Souhaitons lui bonne chance (surtout a ses eleves). Expression/phrase : carrement, mais carrement

Sylvain : Notre bon ami O’Sullivan, a jamais dans la memoire collective d’Antigua. Se qualifiant lui meme de voyageur, il montrera sa grande maitrise dans ce noble art, en nous voyageant de bars en bars, d’after en after. Excellente premiere ligne a base de lomito sauce poivre vert (dont il laisse une trace dans chaque WC des rertaurants d’Antigua), son retour a la terre promise est attendu avec impatience. Expression/phrase : je me ferais bien une petite Campesina.

 

Pour completer la bande (creperie et autres si affinites) , on trouve : Barbara (copine au moche en super Jean :)), Loly (parisienne jamais saoule mais absolument geniale), Nelly (danseuse de Salsa :)), Don Salva (et pas Salvavida, comme quoi, l’alcool, ca conserve), Suzanne et Eric (Garants de la bonne ambiance du ComoComo), Julie (Bordelaise collectionneuse d’objets), Paco (indigene du pays sympa, pour les quotas), Paul (companero de refus en frontiere Salvadorienne), Les Gros Cons (Flavien dit le tombeur, Ju dit le Mysterieux, et Dje dit le collectionneur de Bock Guiness), Yeimi et Angel (les rois de la crepe, la machine a faire des crepes et el limpiador), Isa, Lucia….

 

Comme on dit, le meilleur pour la fin : quand j etais petit, je regardais souvent Disney (sauf qu a l epoque, ils etaient tout moche les dessins, y avait 4 couleurs, ca s appelait le Technicolor et y avait que du Stereo), et bien en ayant grandi, je me suis pris pour un des personnage, Aladin (de la a faire la transition avec Albin), (et non je me suis ni tape le singe, ni tape le genie), mais la, c est plus du 4 couleurs, mais 120 millions, c est plus du Techincolor, mais du Full HD, c est plus du Stereo, mais du High Defintion 11.1.
Son prenom : Yazmin, particulièrement belle, superbement sympathique.

 

 

 

 

 

Au rayon festivitees : organisation de la premiere feria d’Antigua (il est ou le bar basque?, dixit les Basques rencontres sur le chemin), soiree Halloween gros seins (quand on manque d’imagination, on peut toujours gonfler des ballons), despedida des gros gros gros Cons (Flavix (vaporub), Jeremix (ron et coca), et Julix (copain de l’hysterix), les 3 maitres de Chamonix)

 

 

 

 

 

 

 

Donc, comme vous vous en doutez, a Antigua, j’ai rencontre pas mal de monde.
Mais comme j’aime sans doute répéter les histoires, tout a commence ce 28 Aout 2009, lorsque par hasard, je passais saluer sans le connaitre, ce supporter du bout du monde, ce chef d’entreprise aux accents du sud-ouest, ce restaurateur Toulousain, mais surtout ce copain la, M. Philippe « Papa » R., Don Felipe.
Loin de résumer la situation, c’est l’homme qui m’a le plus nourri au monde. (pour les boissons, j’ai developpe tres jeune, des dons pour ne jamais mourir de soif)
Capable du meilleur comme du meilleur, il fait bien évidemment parti des raisons qui font que tu restes plus de temps sur place. (Juste avoir assez de temps pour gouter toute ta carte …. bon, je rigole, j’y suis pas arrive)
C’est mon copain, et je perdrais mon temps a ecrire 14 pages sur cette personne tant je l’estime, car de la meme facon qu’une photo ne reflete pas les sensations une fois developpee, il en est de meme pour les personnes lorsque l’on essaye d’utiliser des mots pour les qualifier.
Comme les gens bien, meritent les gens bien, Philippe est entoure de Cloclo « Maman » sans frontieres. Excellente chef cuisiniere, j’aurais eu, par moments, l’impression de me retrouver le dimanche midi, a table, a Toulouse, les odeurs d’un bon cassoulet de Castelnaudary me chatouillant les papilles, ou, si son petit cote marin est de sortie, sortir des Camarones pour les accompagner de poulet, afin de preparer une delicieuse Paela. Comme a la maison en un mot.
Pour completer le tableau, on trouve Andrea, dit DeDe le pate, Guatemalteque et Toulousaine d’adoption (au passage, la bise a Laura alias Kiki, de Bruges)(et aussi la bise a Chez TonTon, merde) qui passera maitre dans l’expression artistique via l’informatique (dixit Philippe, comme elle est perchee, ca va marcher), Pascale, soeur de Philippe qui prends toujours son Ricard « leger », et enfin, Eres Genial, Loois, tout simplement (grosses bises)(et dans quelques annees, attends toi que je te mette une branlee a la WII).
Pour veiller sur tout ce tres beau monde, voici Annie et Jacques, les parents. Le tableau est parfait, sauf pour les chemises, mais Annie relevera le niveau avec un Camembert, une baguette, et la petite bouteille de rouge, et si je me permets le conseil c est que je suis persuade que cela peut fonctionner : a la place de cette merde de Caja Feliz au Mac Donald, je propose la Caja Annie, et toute la France sera Feliz.

Copains supporters Stadiste (le seul, l unique, sauf quand on joue comme contre Toulon en fevrier 2010), vous savez maintenant, que notre banniere flotte brillament sur les hauteurs d Antigua, representee noblement par Philippe.

Comme les copains de mes copains sont mes copains, y aussi les 2 Patrick, Tonton et Grand Mere 🙂
(Fais chauffer l’Olympia TonTon)
Deux super types de Suisses, un regal.

 

On fait comme on a dit pour plus tard 🙂

 

 

 

 

 

Etant donne, que ma date de retour reste toujours aussi flexible, a savoir je sais pas quand, ET etant donne que j etais fixe a Antigua quelques mois, mes parents sont venus me rendre visite, Alain et Irene, Papa et Maman donc, la bonne et le jardinier, pour les intimes. (J ai change, en adoption, au Guatemala, pour Le cuisinier et la guide touristique)

Alors vous savez, j ai rencontre pas mal de monde pendant ce petit periple, et, force est de constater, que beaucoup de jeunes, n ont par leur jeunesse.
Je m explique, quand t es jeune, t es plutot insouciant, sauf que, j en ai entendu,certains dire, « Comme c est la saison des pluies, je viens pas », ou, « il fait chaud au desert d Atacama », ou « La montagne ca vous gagne » (non, merde ca c est une pub Decathlon), bref, toujours une excuse en bois.
A 60 ans (mais oui Irene, tu les as pas, du moins peut etre quand je publie, a non merde c est 59… au passage bon anniversaire…), partir au Guatemala (qui n est pas le club Med, j espere que l on est d accord), c est vraiment courageux courageux de leur part. Et j emmerde tout ceux qui disent qu ils sont a la retraite, ou qu ils ont que ca a foutre …. que ferez vous a leur age, ou encore, l avez vous fait si vous etes plus ages ? Ha oui, et surtout, on ne parle pas de voyage organise, ok ?

Comme j aimais bien lire quand j etais jeune, OuiOui a la plage, OuiOui a la neige, OuiOui au volcan, OUIOUI prends une gamele dans les vagues et bien voici Alain et Irene au Guatemala.

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc, en ces quelques mois, qu’est ce que j ai pu bien branler ?

L’usine a Barbecue en haut de la montagne, le Pacaya, j avais deja fait en Aout.
Le simulateur de Tsunami, dans le « Pas si Fique ». je l avais deja fait en Septembre.
Le lac chevreuil Beach, melange de Kingston et Jerusalem, Atitlan, j avais fait en Septembre.
Comme le pays, le Guatemala, oui c est un pays, est assez vaste (a peine plus grand que le plateau des 1000 vaches dans la Correze, je te l accorde Florian, et surtout sans tintin), me suis ballade, pour voir dans l ordre, Semuc Champey et les grottes de Lanquin, Flores et Tikal, Rio Dulce et Livingston, et retour a Copan Ruinas. (Je traduis, dans le meme ordre : de l eau avec des cailloux dans le desordre, une presqu ile et des cailloux dans l ordre, de l eau et une colonie de Rastacouere, et re-des-cailloux-en-ordre.)

Semuc Champey : ca veut dire … ?
Je n en sais strictement plus rien, et suis sur que vous allez pas m en vouloir. C est surtout super joli, type Aqualand naturel.
A cote, y a les grottes de Lanquin, ancien (et encore aujourd hui), lieu de culte Maya. Bon, nous en France, on se tape Lascaux, le Maz d Azil et tout le reste, alors c est pas avec 4 stalactites, et 5 stalagmites que je vais m emballer.

Apres tout ca, y a Tikal.
La ca en jette, y a vachement de cailloux bien ranges, du coup, ca fait des pyramides, et du coup, on monte au sommet, y a du vide, ca fait peur et ca surplombe la jungle. Vous prenez le film Apocalypto, vous regardez le chapitre ou ils sont dans la ville, et vous avez le direct.3

Rio Dulce et Livingston : le cote caraibe. (A savoir de l eau, de la musique, des cocotiers)

 

 

 

 

 

 

Comme la France s’ennuyait de moi, j’ai decide de passer a la radio, via Radio France Inter.
Merci a Fabien V., qui m’a redecoupe l’enregistrement de l’emission.

France Inter : RFI, Guillaume sur Allo la Planete

(Bouton ecoute : pour ecouter l accent du sud ouest, tape 1, pour ecouter l accent des chtis, tape 2 …. je deconne ca marche pas)

(PS : Morgane …. ta gueule pour voir …. ha ouaip, c est mieux)

 

 

 

 

 

Et maintenant ?

Maintenant, je retourne en France.
A la bonne blague, t as raison …..

 

 

Non, la je suis au Belize, a Caye Caulker, ou il fait beau, tranquillement. Pour mon cousin, Thomas G., je precise que le Belize est un pays, ou on parle Anglais en plus. (T:Tu vas ou Guillaume ? /G : Au Belize, je pars demain /T:A, cool, tu squattes donc un peu plus au Guatemala donc ?)
Je suis sympa, j ai pas mis que tu t’appele Gonzalez. Merde, trop tard, suis blond, je sais pas comment effacer sur un PC.

 

Pour ma remise en forme, retour dans le voyage, je me suis regale.
Depart a 18h30 de Antigua a Ciudad, et a 21h, de Ciudad a Flores.
De Flores, depart a 7h, pour Belize City, sauf que, la frontiere entre le Guatemala et le Belize etait bloquee par des professeurs en colere : le gouvernement Guatemalteque ne leur a pas envoye livres, cahiers, four nitures, ainsi que augmentation de salaire pour professeurs (qui gagnent 2000Q par mois, soit 170 euros)
Donc, avec de la patience, j ai attendu quelques heures a la frontiere, que les pietons puissent passes, puis j ai partage un taxi collectif avec des Belizeens, puis un bus classique a destination de Belmopan, et un autre a destination de Belize City, ou j ai pu embarque sur un bateau pour rejoindre cette fameuse ile de Caye Caulker.
22h apres mon depart d Antigua, j etais enfin dans un dortoir, loin d Antigua, loin des copains ….

Comme le Belize c est bien, mais ca serait beaucoup plus bien si : 1-c etait pas cher, 2-y avait a peine moins d Americains, 3-encore un peu moins d americain voir ? , je pars ces jours ci (en fait c est deja fait, mais bon, c est l explication du comment du pourquoi je reste pas longtemps au Belize) pour Tulum.

 

 

Bon, et comme j arrive pas a mettre l article, j ai en fait vachement bouge.
La je suis a Isla Mujeres, apres etre aller donc a Tulum (Irene, regarde l orthographe .. au pire, une carte), puis je me suis rendu a Playa del Carmen. Ha tiens, j ai eu la bonne surprise de retrouver un Catalan marchand de vent que j avais rencontre a la Creperie d’Antigua, et surtout, surtout, les soeurettes Suisse de l’ile de Paques, Anne Sophie et Virginie pour une super soiree, Coco Bongo, L’Ambassade, et apres, comme je bosse un peu sur les travaux d Edouard je m en souviens pas. Comme « Gringolandia », dixit les Argentins, c est bien mais pas si bien, suis parti a Cancun avec deux collegues Marseillais. Regis, alias Pied fane a cause d un tatoo, et Remy, alias Maitre chien maigre. Buena onda, je leur souhaite un bon voyage de 7 mois en Amerique Latine, a bientot les collegues. Cancun, evitons la zone hoteliere, donc, centre classique. Lendemain depart pour l ile des femmes, isla mujeres, ou je suis encore entrain d ecrire cet article. Comme quoi c est pas si facile de raconter des conneries.

 

 

 

 

Maintenant, c est marrant, mais comme toujours les gens me font encore plus rire :

– How long is your trip ?
– I Began in November 2008 … and ….
– In serious ?
– Non, la tu vois connasse je me fends la gueule, mais des que je serais te traduire tout ce que je pense tu vas ramasser.

 

 

Y a aussi, la phrase de contact :
– Tu voyages en Amerique Centrale ?
– Non, la suis au Kosovo …

 

 

 

 

 

Au passage, j ai mis le site a jour 🙂

A vous de voir les nouvelles cabines et photos.

A bientot 🙂 ,

 

Guillaume, sur la route de nouveau 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *